Tracy Boivin Nadeau, élève électromécanicienne, reçoit un prix de 2000 $


Étudiante en électromécanique de systèmes automatisés au Centre de formation professionnelle des Moulins, Tracy Boivin Nadeau s'est méritée le prix Chapeau, les filles! lors du gala qui s’est déroulé le lundi 12 juin dernier à l’Assemblée nationale. Une bourse de 2 000$ accompagnait le prix décerné à Mme Boivin Nadeau dans la catégorie "Technologies de pointe" du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation.

C'est à force d’observer l’équipe d’électromécaniciens s’activer lors des bris que cette opératrice en usine a un jour compris qu’elle voulait travailler sur la ligne de front elle aussi. Aujourd’hui, tout de ce secteur en ébullition ravit Tracy Boivin Nadeau. Y compris la perspective de devoir agir sous pression pour rétablir rapidement une chaîne de production. « Je n’ai jamais eu peur de relever mes manches! », affirme-t-elle.

La retrouvera-t-on dans une mine au Nunavut ou à l’entretien d’une chaîne de production à Montréal? Chose certaine, elle bouclera d’abord la boucle en réalisant son rêve initial : intégrer l’équipe de maintenance de l’usine où tout a commencé!

Le concours Chapeau, les filles! souligne la volonté et le travail des femmes inscrites à un programme de la formation professionnelle ou technique qui mène à l’exercice d’un métier traditionnellement masculin. 

Sur la photo, Amélie Richard et Tracy Boivin Nadeau (au centre), récipiendaires des deux prix Technologies de pointe, sont accompagnées de Catherine Ferembach, sous-ministre associée chargée du Secrétariat à la condition féminine au ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, (Crédit photo : Brigitte Thériault) 

 



 
 
 
Tracy Boivin Nadeau, élève électromécanicienne, reçoit un prix de 2000 $